De nombreux Français portent un grand intérêt à l'histoire.

Hephaïstos fils de Héra – Dieu du feu du foyer et de la métallurgie


Hephaïstos fils de Héra – Dieu du feu du foyer et de la métallurgie

Le dieu forgeron serait à l'origine de la naissance d'Érichthonios, roi légendaire d’Athènes, engendré par son sperme rejeté au sol par Athénée. Pour cela, le surnom des « enfants d'Hephaistos (Hephaistos via hephaistos.site) » désigne souvent les Athéniens. Quoi qu'il en soit, Hephaistos le claudiquant est uni à une épouse qui représente la perfection physique. Les différentes épopées ne donnent par la même version à propos du mariage et des enfants d’Hephaistos.

Hephaistos, un artisan extraordinaire

Hephaistos a l'image d'un artisan hors normes, confectionnant des palais ou des trônes pour les principales divinités du domaine des dieux. Le dieu de la forge a en particulier façonné le trône de Zeus et les flèches d’Apollon. Cet inventeur de génie est à la source du travail du bronze, de l’or et du fer. Le bouclier d’Achille et la cuirasse de Diomède font partie des armes créées par Hephaistos.

D'Athènes en Italie, le culte d'Hephaistos

Dans la Grèce antique, des festivités étaient entièrement consacrées à Hephaistos, les Héphaïsties. En dépit de la dimension du travail de la forge dans les civilisations antiques, Ce dieu est rarement évoqué. Dans la cité de ce dieu, on allumait tous les ans un feu nouveau avant de le distribuer aux artisans. Un autel dans le temple de l’Érechthéion, un second à l’Académie et un temple sur le Koronos Agoraios constituent les lieux de dévotion voués à Hephaistos dans la capitale grecque.

Hephaistos, le dieu du feu, des volcans et de la métallurgie

Très peu d’œuvres artistiques helléniques représentent Hephaistos. Le plus souvent, il apparait avec d’autres dieux comme Poséidon ou Arès. Parce que sa mère le jeta en bas du mont Olympe, ce dieu est représenté sous l'image d'un forgeron boiteux. Si certains racontent que Héra a l'a mise au monde seule, d'autres estiment que son père est le dieu suprême, Zeus. Dans l'Antiquité romaine, Hephaistos correspond à Vulcain.

Le dieu du feu et les conflits

Il n'a pas pris part à énormément de guerres. On lui octroie souvent le statut de souverain de la Sicile. En fait, le dieu forgeron avait installé sa forge au coeur de l'Etna, aidé de la nymphe Etna et de géants. Hephaistos a combattu dans la coalition achéenne, composée des dieux grecs rassemblés devant la ville pendant la Guerre de Troie. Hephaistos provoqua la mort d'un géant en l’ensevelissant sous du métal en fusion au moment du combat des géants, la gigantomachie.

Il fut ramené par la force dans l’Olympe par Dyonisos, qui l’avait pour cela fait boire. Durant neuf années, Hephaistos vit sur une île, dans la mer Egée. Il y apprend à créer des parures. Selon la légende, le dieu s'est vengé de Héra en créant un trône piégé qui fut envoyé dans le domaine des dieux en tant que cadeau et fit prisonnière Héré. Hephaistos est devenu le dieu de la métallurgie et de la forge à son retour sur l'Olympe.